Un geste écocitoyen pour réduire ses déchets à la source Facebook Outil collaboratif

Fonctionnement

Le compostage partagé en pied d’immeuble ou en quartier fonctionne avec 3 bacs minimum :

  • Le premier sert à stocker le broyat de branches
  • Le deuxième sert à déposer les déchets ménagers
  • Le troisième sert au murissement du compost

Un 4ème bac ou un andain (sous bâche géotextile) peuvent être ajoutés pour le murissement du compost si le volume de déchets est important sur le site.

1. Chaque habitant volontaire est doté d’un bioseau, qui lui permet de stocker ses épluchures avant d’aller les déposer au compost.

2. Il amène ses déchets dans le bac du milieu, les étale à l’aide d’une griffe et les recouvre de broyat de branches (1 volume de broyat pour 3 volumes de déchets environ)

3. Le bac de compost en cours est vérifié et brassé régulièrement (1 fois/semaine) par le guide composteur local et l’équipe de bénévoles, de façon à :

  • enlever des déchets non autorisés (ex. : sacs ou autres objets en plastique, métal)
  • découper les légumes ou fruits qui auraient été placés tels quels dans le compost
  • brasser la couche superficielle pour aérer le compost et dissoudre les amas humides.

    Mieux les consignes de compostage sont respectées par les participants, plus ce travail sera facile et rapide !

    Le guide composteur local est également chargé de surveiller le niveau de broyat et de commander les réapprovisionnements auprès de Chambéry Métropole.

4. Lorsque ce bac est plein, le guide composteur local organise un transfert vers le bac de maturation, à l’aide de l’équipe de bénévoles. Il faut compter environ 1 à 2h, tous les 2 à 3 mois, en fonction de la vitesse de remplissage du bac. Ce transfert de bacs permet de trier une nouvelle fois les déchets et d’aérer le compost, de façon à accélérer le processus de décomposition.

5. Lorsque le bac du milieu est de nouveau plein, l’opération précédente est répétée. De façon à libérer de la place dans le bac de droite, le compost en maturation est alors transféré à côté, soit dans un 4ème bac, sous une bâche respirante, pour finir sa maturation.

6. Au bout de 6 à 9 mois, lorsque le compost est mûr, l’équipe de bénévoles organise un tamisage et une distribution de compost entre voisins. C’est l’occasion de faire une « fête du compost » !


A cette occasion, un tamis peut être prêté par Compost’Action.

Pendant les premiers mois de la vie du site (jusqu’à la première distribution de compost), Compost’Action est là pour vous aider ! N’hésitez pas à nous solliciter lors des transferts de bacs, tamisage et distribution de compost, ou pour des conseils techniques !

Vous voulez étudier votre projet avec nous : Contactez-nous !


Compostage partagé

>> Fonctionnement
>> Mise en place


soutienchambery metropoleregion raabeille comptamembre derccRCCRA