Composter / Pourquoi ?

La prévention et la gestion de proximité des biodéchets servent à limiter fortement les quantités à la charge des collectivités.
Elles sont aussi utiles pour diminuer les nuisances induites par la chaîne classique « collecte + traitement ».


Le compostage comme moyen de prévention

Qu’est ce que le compostage ?

Le compostage est un processus naturel de décomposition des déchets organiques par le biais de micro-organismes, de champignons et de petits invertébrés, en présence d’eau et d’oxygène. Les déchets de cuisine et de jardin sont ainsi transformés en humus, très riche pour la terre.

Utilité, facilité, convivialité... tels pourraient être les maîtres mots du compostage. Car oui, composter est facile, à condition de respecter quelques gestes de base qui prennent très peu de temps ! Et surtout, composter est utile !
Mais en plus, composter crée du lien social et de la convivialité. Composter en proximité répond à des enjeux agronomiques, éducatifs, environnementaux ou encore économiques.

C'est une vraie porte d'entrée pour réfléchir aux problématiques de notre société. Et cette pratique permet de valoriser de la matière in situ, sans coût de transport. Composter, il faut donc s'y mettre ...

2025 marquera la fin des biodéchets dans la poubelle des particuliers, échéance ramenée à 2023 par l'Union européenne ! Quelle solution alors ? Collecte sélective ? Compostage de proximité ? Il n'y a pas d'antagonisme entre les différentes solutions exposées, et même parfois une certaine complémentarité : sur certains périmètres, la collecte sélective pourra convenir, alors que sur d'autres le compostage de proximité sera une solution bien moins coûteuse et sans coût de transport.

A quoi sert de composter ?

  • Réduire le contenu de sa poubelle et donc le volume d’ordures ménagères à traiter par la collectivité
  • Réduire les émissions de CO2 liées à la collecte des déchets et à leur incinération ou à leur stockage
  • Développer l’autonomie et la responsabilité des foyers dans la gestion de leurs déchets
  • Obtenir un excellent fertilisant et un amendement pour la terre
  • Eviter d’acheter du terreau
  • Renforcer le lien social (dans le cas d’un compostage collectif)

Historiquement centrées sur le compostage domestique, les opérations de proximité ont élargi leur champ d’intervention au compostage partagé (de quartier, en pied d’immeuble) et au compostage autonome en établissement (écoles, entreprises, etc.), au lombricompostage, au compostage des toilettes sèches et à la valorisation des déchets verts au jardin.